Revenir au prix de l’agence web

Définir le coût de son projet web à long terme

Pour définir le coût d’un projet web à long terme, il faut prendre en compte les besoins du client en ce qui concerne l’hébergement et l’achat des noms de domaines nécessaires, mais surtout la quantité de développement à prévoir en fonction de l’évolution du projet. Généralement une partie de cette gestion à long terme est forfaitaire, c’est à dire que l’agence web va proposer un contrat à long terme avec un certain nombre d’heures mensuelles utilisable par le client pour réaliser des mises à jours, des modifications et de la maintenance sur le site réalisé par l’agence.

Comment fonctionne une TMA ?

Une TMA, ou tierce maintenance applicative, est un contrat de maintenance externalisé chez un prestataire informatique. C’est le contrat type, pour tous les projets de création de site web, qui permet d’assurer un suivi et une maintenance évolutive tout au long de la vie du projet. Certaines agences ne proposent pas de contrat de TMA suite au déploiement du site, tandis que d’autres forcent des prestations à long terme pour assurer elles-même le suivi.

Le monde de la TMA a bien évolué ces dernières années. En effet, la base forfaitaire (un certain nombre d’heures ou de jours par mois) qui était la norme jusque-là est en pleine modification. Pour permettre aux développeurs des agences web de travailler en mode Agile, les contrats de TMA sont, de plus en plus, régis par un système de jetons qui permet d’accumuler des heures de travail côté client, lorsque pas ou peu de modifications sont à réaliser sur le site. Ensuite, ces jetons peuvent être utilisés d’une seule fois pour permettre la mise en oeuvre d’un développement important, ou bien un ensemble fonctionnel cohérent.

La plupart des agences webs vont proposer une forme de TMA directement sur le devis initial de votre projet web, au moins à titre indicatif, avec les différentes modalités de fonctionnement au sein de l’agence.

Les critères du prix du projet web à long terme

Voici une liste indicative des éléments qui vont influer sur le prix à long terme de votre projet web. Bien entendu, la valeur absolue des prix va varier sur l’agence web choisie, mais les critères déterminant restent les mêmes :

  • La complexité de la solution technique choisie et la vitesse de son évolution : un CMS particulièrement dynamique est souvent mis à jour. Le site devra donc être plus souvent révisé pour rester conforme aux évolutions du CMS.
  • La taille du site et la liste des développements fonctionnels : plus un site est complexe et plus les fonctionnalités sont intriquées entre-elles, plus le temps de débogage en cas de problème peut s’avérer long.
  • L’évolution de l’entreprise du client est à prendre en compte. Par exemple dans le cas d’une start-up en hyper-croissance, dont le business model peut être amener à pivoter en fonction de l’évolution du chiffre d’affaire généré, il est préférable de s’orienter vers un contrat de TMA qui affiche plus d’heures mensuelles.

Est ce que les agences web facturent la gestion de projet ?

Oui. La gestion de projet est sur le devis avec le reste de l’estimation. Nous estimons qu’elle est à hauteur de 20% de l’estimation. Donc si vous avez un projet qui est estimé à 400 heures (50 jours) alors il y aura 80 heures (environ 10 jours) de gestion de projet en plus dans le devis. La gestion de projet est aussi au temps passé ! Donc si tout roule tout seul alors elle sera peut-être inférieure à 20%. En revanche, si vous avez de gros besoin et que nous devons gérer beaucoup de choses car vous n’avez par exemple pas le temps de le faire, alors la gestion de projet pourra dépasser les 20% initiaux du devis. Dans le cas où la gestion de projet prend trop de place dans un projet alors nous en discuterons ensemble pour trouver des solutions. A noter : les estimations du support ne tiennent pas compte de la gestion de projet. Mais il est important de vous dire que celle-ci s’ajoute à la fin du mois suivant le temps passé effectif sur le projet.

Une TMA peut-elle admettre une limitation mensuelle ?

Bien sûr ! Nous avons des alertes quand nous dépassons un certain pourcentage du budget mensuel (en général 80%). Ainsi nous pouvons nous arrêter afin que ce budget ne soit pas dépassé. Evidemment nous communiquons avec vous quand cela se produit et il y a toujours une discussion pour savoir si vous nous allouez le temps nécessaire (estimé) pour terminer les développements en cours ou si vous attendez le mois prochain. Bien sûr vous êtes libre de changer votre budget à tout moment. En revanche tout temps passé sera facturé, ça ça ne change pas. Vous pouvez aussi demander un nombre de jours. Dans ce cas nous considérons qu’une journée est équivalente à 7h de développement et nous fixons donc le budget en conséquence.